7 décembre 2021
Societe-au-portugal
Societe-au-portugal
Societe-au-portugal

Qu’est qu’un family office ?

Tout grand dirigeant, chef d’entreprise ou famille disposant d’avoirs importants devrait s’entourer d’un réseau d’experts pour la gestion et la transmission de son patrimoine privé et professionnel.
Dans le maquis des appellations (banque privée, gérant de fortune, gestionnaire de patrimoine…), il existe une entité appelée bureau de famille ou « family office » pouvant offrir de tels services tout en s’appliquant à préserver une bonne harmonie familiale.

L’objet principal d’un family office est de valoriser le patrimoine familial et de le transmettre aux générations suivantes.

Il assure, donc, la planification fiscale et financière, l’allocation d’actifs (choix des enveloppes, des gérants, des supports), la gestion des flux financiers, le contrôle du risque, le conseil successoral et, parfois, les activités philanthropiques. Si son rôle se concentre sur les investissements financiers, il s’agit d’un family investment office (FIO).

De larges compétences financières

Les family offices généralistes (FO), souvent suisses ou anglo-saxons, offrent, en plus, des services de conciergerie : organisation des vacances et des différents déplacements de ses clients, inscription des enfants aux écoles, gestion du personnel domestique, suivi des achats importants…

- Partenaire -

Ces services requièrent, chez le family office (FO ou FIO), de larges compétences : financières, fiscales, juridiques… mais, également, de véritables qualités humaines dans la mesure où le family office s’avère être le confident de la famille. Il est le professionnel offrant une réelle objectivité notamment en cas de litige entre différents membres de la famille.

family office

Le Single family office

Quand un bureau de famille s’occupe d’une seule famille, on parle de single (SFO) ; s’il gère plusieurs familles, il s’agit d’un multi (MFO).

- Partenaire -

Le family office, s’il exerce au sein d’une banque privée, s’appuie sur les spécialistes de la banque tandis que s’il évolue au sein d’un cabinet indépendant, il s’entoure de spécialistes (notaire, avocat, expert-comptable…) en travaillant avec eux dans le cadre de l’interprofessionnelle.

En France, il n’existe qu’une trentaine de family office dédiés à des patrimoines supérieurs

à 60 millions d’euros (familles Mulliez, Dassault…).

Pour une fortune supérieure à 10 millions d’euros (voire un peu moins), il est possible de bénéficier des services d’un multi family office soit au sein d’une banque privée haut de gamme, soit auprès d’un gérant de fortune indépendant.

Newsletter

Restez toujours connectés avec le meilleur de l'information en recevant gratuitement notre newsletter



Suivez-nous

113SuiveursSuivre
215SuiveursSuivre
- Annonce -

Ne manquez pas

Articles liés

- Annonce -spot_img